La crise ?

Ca faisait longtemps… disons que nous aussi nous avons été touché par la crise du moment tant d’un point de vu personnel que professionnel…

Alors forcément on a maintenu le lien avec nos clients, sens des responsabilités oblige… maintenant il était compliqué de faire plus dans le contexte.

Finalement j’ai décidé de reprendre la plume pour répondre à une question que beaucoup m’avez posé :

Est-ce la crise ?

Bon celui qui dirait non… me poserait de sérieuses questions. Toutefois ce qui reste difficile à évaluer aujourd’hui c’est la violence réelle de la crise. En effet encore aujourd’hui l’économie est quasi à l’arrêt en attente de certitudes venues du front sanitaire, certitude qui tarde à venir essentiellement parce que la menace est mouvante et sournoise. 

L’Europe et l’Etat ont déployé des outils puissants pour soutenir l’économie et le marché mais cela ne règlera pas tout notamment dans certains secteurs qui vont être particulièrement sinistrés comme le tourisme, le monde l’aérien, l’évènementiel.

Pour d’autres secteurs comme le BTP, certains misent sur un « rattrapage » du trimestre perdu… Je ne peux m’empêcher de repenser à une maxime d’un de mes professeurs de Dauphine qui disait que ce qui n’était pas fait était perdu, impossible à rattraper. 

La vraie question va tourner autour de l’immobilier en réalité. Cette situation va-t-elle entrainer une crise immobilière ? Chute des prix ? Durcissement des conditions de financement ? Augmentation des taux ? 

En réalité aujourd’hui bien malin celui qui pourra prédire les évolutions à venir, en effet nous sommes encore au coeur de la tempête. Toutefois 3 certitudes peuvent se partager ici : 

1. avant cette tempête, les conditions de financement s’étaient durcies avec les recommandations du HCSF. Un article de Capital explique la chose de façon plus détaillée ici.

2. Sur Paris notamment le marché était entrain de changer en devenant un marché plus acheteur que vendeur. 

3. La chaine immobilière sous la pression du Covid a fait l’effort pour se digitaliser entièrement ce qui fait qu’un acheteur pourrait en théorie :

– signer électroniquement son compromis 

– Monter son dossier de financement en ligne exclusivement 

– Signer son offre de prêt en ligne

– signer chez le notaire en ligne 

Rendez vous en mai pour ré-évaluer la situation ! 

En attendant, prenez soin de vous ! C’est quand même le plus important ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign up to our newsletter!

Vous écrivez un message pour Teddy

Ecrire à la direction ne fera pas avancer votre dossier plus rapidement. Si vous rencontrez un problème administratif ou en lien avec l’avancée de votre dossier, veuillez contacter directement votre conseiller ou le service administratif.

Ajoutez votre titre ici